Sensorique et métrologie, un secteur en pleine expansion

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER

Automobile, électronique grand public, technologie de sécurité, machines-outils ou industrie 4.0 : aujourd'hui, aucun secteur ou presque ne peut se passer de capteurs et d'instruments électroniques pour automatiser, contrôler ou surveiller. La sensorique et la métrologie sont des secteurs porteurs, autant en Allemagne qu'en France.

L'Allemagne détient 30 % du marché mondial de la sensorique

En Allemagne, ce secteur est surtout représenté par des entreprises de taille moyenne. L'association professionnelle AMA Verband für Sensorik und Messtechnik réunit 2 500 entreprises et 250 000 employés hautement qualifiés. Elle génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 35 milliards, soit environ 30 % du marché mondial de la sensorique.

Le besoin en capteurs et instruments de mesure dans les domaines de la numérisation, de l'électronique et des machines-outils est important. La numérisation, l'intelligence artificielle et l'Internet des Objets (IoT) s'appuient sur des données, enregistrées par des capteurs et analysées par des instruments de mesure. L’AMA a noté une future tendance dans le domaine des capteurs intelligents. La sensorique va évoluer d'un seul composant à un système de capteurs, qui permettra de maîtriser une complexité toujours plus importante.

Regain de croissance grâce aux tendances de la technologie

Les membres de l'association AMA estiment que les tendances technologiques devraient assurer au secteur un sensible regain de croissance. Même si le climat au sein de l'industrie de transformation s'est dégradé en 2018, ils ont néanmoins vu leur chiffre d'affaires du dernier trimestre 2018 augmenter de 17 % par rapport à celui de l'année précédente.

40 % des systèmes de capteurs fabriqués en Allemagne sont directement exportés. En tenant compte des exportations indirectes (machines, équipements et produits munis de systèmes de capteurs), ce chiffre grimpe à plus de 70 %. En 2018, 28 % des exportations allemandes étaient à destination des pays européens et, principalement, la France (Source : Statista).

La sensorique et la métrologie françaises bénéficient de la croissance des industries utilisatrices

Le marché français de la sensorique et de la métrologie est moins structuré que son homologue allemand. Il est toutefois difficile de donner des chiffres précis compte tenu du peu d'éléments disponibles concernant ce secteur. En 2017, le marché français de la métrologie était évalué à 380 milliards d'euros, soit une augmentation de près de 5 % par rapport à 2016. (Source : Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie/AHK Frankreich)

En 2017, la France a importé pour plus de 5 milliards d'euros de produits de sensorique et de métrologie. À 25,3 %, l'Allemagne est de loin son principal pays fournisseur dans ce domaine. (Source : Eurostat)

Le marché français de la sensorique et de la métrologie profite de la croissance des industries utilisatrices comme l'automobile, l'aéronautique ou l'électronique grand public. Par ailleurs, l'incitation et la réglementation nationales favorisent la demande pour ces produits. Les nouvelles exigences environnementales ont notamment conduit à une augmentation de la part des voitures hybrides et électriques. La France est d’ailleurs devenue leader européen dans ce secteur. La demande de cobots, ou robots collaboratifs, devrait augmenter à l'avenir, car leur prix est inférieur à celui des robots industriels classiques. Les PME françaises auront ainsi la possibilité de compenser leurs faiblesses en matière d'automatisation.

© shutterstock.com