Réseau 5G : un avantage pour les PME françaises et allemandes

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Novembre 2020

Le déploiement de la 5G ouvre de nouvelles possibilités pour les PME françaises et allemandes. La nouvelle norme de réseau 5G devrait non seulement procurer des capacités et des taux de transfert plus élevés, mais aussi connecter les réseaux de manière plus intelligente.

L’avantage principal de la technologie 5G est probablement la vitesse du transfert de données. Des appareils intelligents pourront dès lors échanger entre eux en temps réel. Par exemple, des véhicules autonomes éviteront des accidents grâce au partage de données par télémétrie. D’autres avantages sont aussi à dénombrer pour les entreprises : meilleure couverture réseau des bâtiments, contrôle total des données propres, moins de perturbations qu’avec les réseaux publics de téléphonie, meilleures performances en matière de latence et de taux de transfert.

Le déploiement de la 5G crée également de nouvelles possibilités de coopération. Il sera possible de faire vivre de la réalité virtuelle en temps réel, indépendamment du lieu, ou de transformer des villes entières en Smart Cities. Pour l’industrie et l’économie, la 5G implique une automatisation du processus de production, qui représenterait une économie de plusieurs billions d’euros selon les chercheurs.

En Allemagne : 1,2 millions de nouveaux emplois d’ici à 2035

Après un démarrage lent des réseaux 5G, les entreprises allemandes montrent maintenant un intérêt croissant pour les réseaux internes à l’entreprise. Depuis le 21 novembre 2019, le gouvernement fédéral attribue des fréquences de téléphonie spécifiques aux entreprises, qui mettent en place leur propre infrastructure 5G, indépendamment des réseaux publics. Les PME allemandes doivent en profiter en priorité.

Dans le domaine industriel, les réseaux 5G ouvrent de toutes nouvelles possibilités. La Smart Factory ou l’internet des objets sont basés sur une interconnexion trans-technologique sans intervention humaine. La 5G, combinée au cloud industriel, concentre la puissance de calcul réelle à un seul endroit.

Une étude du fabricant de puces Qualcomm estime que la 5G va générer environ 1,2 millions d’emplois en Allemagne d’ici 2035.

En France : début de l’exploitation commerciale fin 2020

La France fait partie des pays retardataires sur l’utilisation de la 5G. Le grand public français se montre même plutôt sceptique face à cette nouvelle technologie. Récemment, 70 personnalités politiques et de la société civile ont réclamé des conditions strictes de protection en matière de santé et d’environnement.

Selon une étude du cabinet de conseil Accenture, menée auprès de 1 800 dirigeants de moyennes et grandes entreprises, plus de la moitié confirment que la technologie 5G n’aura qu’un impact limité. En effet, la 5G ne permettra pas mieux de réaliser des tâches déjà irréalisables avec la 4G. Ils sont donc plutôt dans l’expectative en ce qui concerne cette technologie.

Les entreprises industrielles se montrent plus ouvertes par rapport au déploiement du réseau 5G en France. Une étude de CapGemini montre que 30 % des entreprises interrogées misent déjà sur cette technologie.

L’exploitation commerciale de la 5G dans les premières villes françaises ne devrait pas commencer avant la fin de l’année 2020. La crise sanitaire de la Covid-19 a reporté l’enchère des fréquences. Les quatre grands exploitants télécom français devaient à l’origine déposer leur offre en avril dernier.

© shutterstock.com