Le marché de la régulation et de la gestion technique des bâtiments en France

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Avril 2020

Selon l’ACR, le syndicat des automatismes du Génie climatique et de la régulation, le marché français de la régulation et de la gestion technique des bâtiments (GTB) a progressé de 1,6 % en 2018. Une performance en légère hausse par rapport à 2017 (+ 1,2 %). Le marché global est désormais évalué à 334 millions d’euros. Même si sa croissance reste modeste en 2018, il confirme sa relative bonne santé, notamment grâce à la forte demande d’optimisation de gestion énergétique, mais aussi avec le développement de nouveaux services.

L’ACR souligne la résistance qu’oppose le marché de la rénovation au développement de la régulation et de la GTB, mais aussi celle d’une partie de la distribution professionnelle vis-à-vis des hautes technologies. Les innovations ont du mal à s’imposer.

La régulation des équipements de génie climatique constitue toujours et de loin le premier segment de ce marché avec un chiffre d’affaires estimé à 197,8 millions d’euros (+ 1 %). Toutefois, les segments chauffage individuel et collectif (solutions d’équilibrage, robinets autonomes, thermostats d’ambiance connectés…) et GTB (régulateurs communicants, solutions multi-services…) tirent le marché vers le haut grâce à une croissance de 3 % à 126,4 millions d’euros et 75,4 millions d’euros.

Pourtant, le ralentissement attendu de l’activité en 2020, les impacts du Coronavirus sur les entreprises du secteur du bâtiment et l’incertitude sur les évolutions en cours des dispositifs réglementaires (RE 2020, DPE, Décret tertiaire, etc.) seront à suivre attentivement cette année.

© shutterstock.com