Post-Covid-19 : des robots créent des emplois

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Juillet 2020

La crise sanitaire du coronavirus a imposé aux grandes et moyennes entreprises de revoir leur modèle économique global. Ces changements vont probablement accélérer l’utilisation de robots, faire renaître la production industrielle et, dans son sillage, créer de nouveaux postes de travail.

Selon la Fédération Internationale de Robotique (IFR), les entreprises utilisent de plus en plus de robots industriels au niveau mondial. De 2013 à 2018, leur nombre s’est accru d’environ 65 % dans le monde pour s’établir à 2,4 millions d’unités. L’IFR s’attend d’ailleurs à une forte poussée de la robotique et de l’automatisation après la crise du Covid-19. L’introduction de robots sera certainement un facteur déterminant pour la croissance de la productivité. Les avantages concurrentiels de l’automatisation ne remplacent pas les postes de travail, mais automatisent des tâches, élargissent le travail et créent de nouveaux emplois.

L’association professionnelle allemande de robotique et d’automatisation est convaincue que la robotique et l’automatisation contribuent de manière importante à la sécurisation de la compétitivité mondiale et garantissent plus longtemps l’emploi des personnes. Selon un récent sondage, 77 % des décideurs industriels confirment que les robots jouent déjà un rôle clé pour réagir au manque de main-d’œuvre et pour faire avancer l’automatisation.

Sur le seul marché du travail allemand, en raison de l’évolution démographique, dix millions de personnes vont manquer d’ici 2040. Pour compenser ce manque de main-d’œuvre, 77 % des décideurs industriels misent déjà sur les robots. Cette évolution concerne aussi bien les grands groupes que les petites et de moyennes entreprises.

© shutterstock.com