PME : les entreprises françaises et allemandes sous-estiment encore l’importance d’un site web

Rubrique : Économie Auteurs : Jitka MENCL-GOUDIER
Mars 2020

A la fois vitrine et carte de visite numérique, le site web joue un rôle essentiel pour développer efficacement la renommée d’une entreprise. Il constitue notamment un instrument clef dans les échanges commerciaux transfrontaliers. Une présence sur Internet est aujourd’hui indispensable pour séduire de nouveaux clients et représenter l’entreprise à l’extérieur. Pourtant, de nombreuses entreprises moyennes en France et en Allemagne continuent de sous-estimer l’importance des sites web professionnels.

95 % des sites web allemands pourraient être optimisés

Selon l’Office fédéral des statistiques, 66 % des entreprises allemandes possédaient un site web en 2019. Les petites et moyennes entreprises hypothèquent toutefois leurs chances à cause d’un site web de mauvaise qualité. En 2018, Das Örtliche, premier annuaire local d’Allemagne pour les entreprises, les organismes publics et les particuliers, a examiné 190 000 sites web allemands en coopération avec la Search & Information Industry Association (SIINDA).

L’étude a identifié des facteurs d’amélioration pour renforcer la visibilité des petites et moyennes entreprises. Les résultats sont plus que mitigés : 95 % des sites web nécessitent une optimisation, tandis que 60 % présentent des défauts flagrants. Ces problèmes peuvent être d’ordre technique ou liés au contenu, notamment en matière d’actualisation. 42 % des sites web n’ont en effet pas été mis à jour depuis plus d'un an. Enfin, bien que de nombreuses entreprises exercent une activité commerciale, seulement 5 % des PME possèdent une boutique en ligne.

Plus préoccupant, seuls 43 % des sites web des PME sont sécurisés à l’aide de la technologie de cryptage SSL. Or, les moteurs de recherche traitent ces sites avec un niveau de priorité inférieur. De même, les moteurs référencent davantage les sites web comportant des vidéos. Poutant, 92 % des petites et moyennes entreprises n’en ont pas sur leur site. Enfin, seulement un tiers des entreprises utilisent des outils d’analyse, tels que les solutions de Google Analytics, pour optimiser leur site.

30 % des PME françaises ne possèdent toujours pas de site web

Selon une étude menée en 2019 par Google et l’entreprise de conseil YouGov, les petites et moyennes entreprises françaises placent la recherche de clients comme priorité numéro un. Néanmoins, seul un tiers d’entre elles disposent d'un site web, se privant ainsi d’une gigantesque vitrine.

Alors que les habitudes de consommation évoluent et que l’utilisation des objets connectés (smarphones, tablettes…) a le vent en poupe, il est crucial pour les PME d’être visibles sur Internet. Cette étude, basée sur 500 entreprises de moins de 250 employés, révèle que 30 % des entreprises moyennes françaises ne possèdent pas de site web. Pire encore, elles sont plus de 60 % à ne même pas se préoccuper de leur visibilité sur Internet. Cette attitude va pourtant à l’encontre du comportement des consommateurs : plus de 85 % des Français effectuent des achats en ligne, mais seulement 16 % des PME vendent leurs produits sur Internet.

En matière de présence sur Internet, la France n’arrive qu’en 16ème position sur les 27 pays de l’Union européenne. Parmi les 9 millions de noms de domaine existants, seulement 3,3 millions de sites web portant la terminaison .fr sont enregistrés. A titre de comparaison, en Allemagne, il y a trois fois plus de sites web enregistrés avec la terminaison .de. Ils sont également plus nombreux que les sites web portant le nom de domaine.com. (Source : Afnic)

© shutterstock.com