KfW Research : le chiffre d’affaires à l’étranger des PME allemandes s’effondre

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Juillet 2021

La crise du coronavirus a engendré un effondrement sévère du chiffre d’affaires à l’étranger des PME allemandes comme en témoigne le récent rapport d’internationalisation de la banque KfW. Les PME actives à l’international ont enregistré un recul de 17 %, soit 494 milliards d’euros en 2020 (596 milliards d’euros en 2019). Au cours de l’année précédente, les exportations de biens et de services allemands ont diminué de 10,1 % pour atteindre 1 477 milliards d’euros.

L’enquête de KfW Research montre que les petites et moyennes entreprises ont enregistré un recul de leur chiffre d’affaires au cours du premier confinement au printemps 2020. Elles ont en outre plus souvent souffert d’une réduction de la zone d’exportation (31 %) et de perturbations de la chaîne de distribution (20 %).

Pour l’avenir, les résultats de l’enquête de KfW Research laissent entrevoir un développement à deux volets. D’une part, quatre PME sur dix souhaitent davantage se concentrer sur le marché intérieur dans les cinq années à venir, plus particulièrement les entreprises déjà très peu tournées vers les marchés étrangers. D’autre part, un quart des entreprises veulent davantage diversifier leurs exportations et conquérir de nouveaux marchés étrangers, avec une nette préférence pour les pays européens à l’exception du Royaume-Uni.

Le rapport d’internationalisation de la banque KfW se base sur son panel PME sous la forme d’un sondage écrit récurrent. Il regroupe des PME de tous secteurs avec un chiffre d’affaires jusqu’à 500 millions d’euros par an. 9 889 entreprises allemandes ont participé à la dernière enquête du 10 février au 19 juin 2020.

Lien vers l’étude : https://www.kfw.de/PDF/Download-Center/Konzernthemen/Research/PDF-Dokumente-Internationalisierungsbericht/KfW-Internationalisierungsbericht-2021.pdf

© shutterstock.com