L’Ile-de-France, première région économique française

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER

Située au carrefour des échanges européens et mondiaux, l’Île-de-France est la première région économique française et l’une des premières en Europe. Son territoire de 12 012 km² accueille près de 19% de la population française. Ses 12,2 millions d’habitants représentent 5,3 millions d’actifs et 22 % des emplois en France. Le tertiaire regroupe 84,6% des salariés d’Île-de-France, c’est le secteur d’activité le plus développé de la région.

Une main-d’œuvre hautement qualifiée

Le PIB de la région Ile-de-France représente environ 31% de la richesse nationale et près de 4,5% du PIB de l’Union européenne. Elle se classe devant le Grand Londres et la Lombardie. La région rassemble une forte densité d’entreprises technologiques (grands groupes, PME, start-up), des pôles de compétitivité de renommée internationale et une des plus fortes concentrations scientifiques et technologiques d’Europe. Premier bassin d’emploi européen, l’Ile-de-France bénéficie d’une main-d’œuvre hautement qualifiée et regroupe 35% des cadres du pays.

L’Allemagne est, après les Etats-Unis, le deuxième pays d’origine des entreprises internationales avec 47 entreprises implantées dans la région et 683 emplois crées en 2017 (Source : Paris Région Entreprises).

Une économie très florissante

L’Ile-de-France est la première région exportatrice (19,1% des exportations françaises) et importatrice (27,2% des importations françaises). En 2017, elle a exporté des biens d’une valeur de 90 milliards d’euros et importé pour 144 milliards d’euros (Source : Eurostat 2018).

L’automobile, la téléphonie et les équipements de communication, les produits pharmaceutiques et les articles d’habillement comptent parmi les principaux biens importés en 2017. Au chapitre des exportations, l’aéronautique, l’automobile, les produits pharmaceutiques et les articles d’habillement (chaussures et bagages) prennent la plus grande part, selon les données de la Direction générale des douanes et droits indirects.

Parmi les principaux pays clients et fournisseurs en 2017 figure L’Allemagne avec 11,4 % des exportations (après la Chine et les Etats-Unis) et 11,6 % des importations (deuxième pays après la Chine).

Une infrastructure de transport très développée

La région s’est dotée d’infrastructures de premier plan. Le « hub » aérien de Paris est le premier d’Europe continentale. La plupart des grandes métropoles européennes sont accessibles en moins de 2 heures de vol. Avec 70 ports et 6 plateformes multimodales répartis sur 500 km de voies navigables, la région est également la deuxième plateforme fluviale d’Europe. Ports de Paris est le premier port intérieur du monde dans le domaine du tourisme avec 7,5 millions de passagers transportés en 2017 dans la capitale.

Première région touristique au monde

L’Île-de-France, et plus particulièrement Paris, restent très attractifs pour les touristes internationaux. Elle est, depuis plusieurs années, la première région touristique au monde. Avec ses 700 000 m² d’espaces d’exposition, Paris démarque aussi par le nombre de salons accueillis, le nombre d’exposants et le nombre de visiteurs pour des salons de plus de 200 exposants.

Paris accueillera les Jeux olympiques durant l’été 2024. L'organisation de l'événement implique la mise en œuvre de mesures concernant les équipements sportifs, mais aussi le réseau de transport, l’accès au logement, les services publics, la lutte contre la pollution et le recyclage des déchets.

© shutterstock.com