Le Grand Est, une région transfrontalière profondément européenne

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER

Composée de l’Alsace, de la Champagne-Ardenne et de la Lorraine, la région Grand Est s’étend sur 57 441 km² et compte 5 559 051 habitants, soit 8,4% de la population française. Elle est la seule région de France mitoyenne avec quatre pays : l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse. Cet atout lui confère une grande ouverture vers l’Europe. Le Grand Est compte cinq villes de plus de 250 000 habitants : Metz, Mulhouse, Nancy, Reims et Strasbourg.

L'agriculture et l'industrie : deux activités économiques dominantes du Grand Est

Avec près de 80% de son territoire dédié à l’agriculture et à la forêt, la région occupe les premières places du palmarès national en matière de productions agricoles et agroalimentaires, mais aussi pour le nombre d’emplois dans la filière bois. Le Grand Est est la deuxième région industrielle hors Ile-de-France. Son industrie emploie 16% des salariés régionaux, principalement dans l'automobile, la métallurgie, le textile et la fabrication de machines. Le secteur agroalimentaire régional est leader dans la fabrication de boissons, notamment grâce à ses Champagnes, ses vins d'Alsace et ses eaux minérales. Il contribue, tout comme l'automobile et les produits pharmaceutiques, aux bons résultats du commerce extérieur régional (deuxième rang des régions exportatrices françaises). Avec 75 000 salariés, le territoire est la première région agricole française : elle occupe le premier rang de la production de céréales et d'oléoprotéagineux et se hisse à la deuxième position de la viticulture.

Des richesses patrimoniales connectées à l’Europe

La variété et la richesse du patrimoine historique et naturel donnent au secteur touristique des atouts sur tout le territoire : six sites classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO, cinq routes des vins, six parcs naturels régionaux, sans oublier de nombreux musées et scènes nationales. Ces joyaux sont facilement accessibles grâce à leur connexion au reste du territoire métropolitain et européen. La ligne à grande vitesse (LGV Est), reliée aux réseaux des pays voisins, traverse la région d’Ouest en Est. Le Grand Est est dotée de plusieurs plateformes aéroportuaires de rang européen et national et les hubs aéroportuaires de Paris, Luxembourg, Francfort et Zurich sont facilement accessibles. Quant à l'EuroAirport binational de Bâle-Mulhouse, il se classe au rang national et européen.

Le Grand Est : deuxième région exportatrice de France

En 2017, les exportations de la région Grand Est sont tournées à 75% vers l’Union européenne et 60% vers la zone Euro. Quant aux importations, elles proviennent à 71% de l’Union européenne et à 59% de la zone Euro. Parmi ses principaux partenaires commerciaux, l’Allemagne est largement en tête avec 26% des ventes de la région. Avec un total de 62,5 milliards d’euros de produits vendus à l’international en 2017, le Grand-Est est la deuxième région française la plus exportatrice, mais reste toutefois loin derrière l’Ile-de-France.

Selon des chiffres de l’Insee, la région enregistre une hausse de 4,2% de ses exportations entre l’année 2016 et 2017. Bien que les importations soient également en hausse (+6,3% à 58,8 milliards d’euros), la région reste en excédent commercial.

Une production tournée vers l’industrie

Le parc industriel de la région tire son économie vers le haut. Ce secteur représente 46% des exportations totales en 2017, avec des hausses notables dans le domaine des équipements automobiles (+10%), de la construction automobile (+7%), et surtout dans la sidérurgie, dont les ventes à l’étranger ont bondi de 17%. Les équipements électroniques et mécaniques qui représentent 22% des exportations, progressent un peu moins vite, à hauteur de 3%. Le Grand-Est profite également de la notoriété internationale de ses alcools, notamment le Champagne et le vin d’Alsace, en hausse de 2%.