France: 56 pôles de compétitivité officiellement reconnus

Au 5 février 2019, il y avait 56 pôles de compétitivité en France certifiés par les autorités françaises pour la période 2019-2022 (voir carte). 48 ont reçu leur certification* pour une période de 4 ans et 8 ans pour une période d’un an renouvelable, sous réserve d’une période de 4 ans. 

Avec le pôle de compétitivité lancé en 2004, la politique française vise à créer des « centres de production pour les produits de demain ». Ces pôles regroupent, au sein d’une même zone géographique, des entreprises de toutes tailles et des institutions de recherche  et de formation afin de développer des synergies et des projets de coopération dans une activité spécifique (par exemple les nanotechnologies ou les biotechnologies) ou dans un secteur (automobile, aéronautique, etc.).

Leur objectif est de rendre l’économie française plus compétitive au niveau européen et international sur les marchés stratégiques de demain. Les pôles de compétitivité sont financés par le secteur public (avec des fonds spéciaux  tels que le fond Unique Intermisitériel ou le programme d’investissement d’avenir) et par l’Union européenne dans le cadre de ses projets européennes (Eurêka, Horion 2020).

Au total, 70 pôles de compétitivité (comptant chacun entre 150 et 1 000 membres) ont été créés en France, dont certains ont cependant été dupliqués (même problème dans deux régions différentes) et ont donc été dissous et ont perdu leur certification, ce qui justifie leur droit au financement public.

* La certification (Labellisation française) est effectuée par un comité de sélection au sein duquel l'Etat et les conseils régionaux se réunissent.

Liste complète des pôles de compétitivité : https://competitivite.gouv.fr

 

Acteurs du franco-allemand-Mars 2019
www.acteursdufrancoallemand.com