Évolution du marché du travail et des salaires en France

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Mars 2021

La pandémie du coronavirus a bouleversé le monde du travail. Malgré la crise, il faut toutefois s’attendre à une évolution positive des salaires pour certains métiers en France. Le salaire minimum brut pour une semaine de 35 heures est actuellement fixé à 1 554,58 euros. En moyenne, le salaire brut français va de 2 916,66 euros mensuels pour les employés jusqu’à 8 333 euros pour les cadres.

Le lieu de travail influe sur le montant du salaire

En 2019, l’APEC, principal acteur sur le marché du travail des cadres en France, a enregistré un écart de salaire de 11 % entre les cadres d’Île-de-France et des autres régions. Dans le secteur privé, environ 40 % des postes de direction sont concentrés en région parisienne. Le salaire annuel moyen brut y est de 52 000 euros, contre 47 000 euros dans d’autres régions. Les cadres titulaires d’un diplôme d’études supérieures démarrent leur carrière avec un salaire initial de 31 000 euros, puis atteignent 45 000 à 100 000 euros après vingt ans d’expérience. Il existe enfin une différence de salaire persistante en fonction du sexe. Selon l’Insee, le salaire moyen net des femmes en France est inférieur de 18,5 % à celui des hommes.

Dans quels métiers faut-il s’attendre à des hausses de salaire ?

D’après l’étude 2020 sur les rémunérations, menée par l’agence de recrutement Robert Half, les salaires français vont particulièrement augmenter dans certains métiers du secteur de la finance et de la comptabilité (+ 8 %), ainsi que du secteur informatique (+ 27 %). Les managers SEO avec 5 à 10 années d’expérience professionnelle (+ 27 %), les managers de programmes e-marketing (+ 21 %) et les responsables du domaine des médias sociaux avec 3 à 5 années d’expérience (+ 17 %) vont bénéficier des hausses de salaire les plus élevées.

© shutterstock.com