Étude : les employés des PME allemandes craignent pour leur carrière

Rubrique : Économie & Société Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Juin 2021

Le télétravail perdurera-t-il après la crise du coronavirus ? Quel impact aura-t-il sur le monde du travail de demain ? Une étude, menée pour le compte de Sharp Business Systems en Allemagne, montre que de nombreux employés de petites et moyennes entreprises (PME) voient l’avenir d’un œil plutôt morose, en particulier en ce qui concerne leur développement professionnel. Plus de 1000 employés de PME allemandes ont été interrogés à propos des conséquences de la Covid-19 sur leur carrière.

Questionnés sur leurs plus grandes craintes face à la situation actuelle, les participants à l’étude ont notamment cité le manque de possibilités de formation continue ainsi qu’une absence de perspectives de carrière (61 %), leur propre poste de travail (37 %), la cohérence de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée (30 %) et la diminution des compétences sociales en raison de l’isolement (31 %). 

Une hausse importante de la demande en formations

En télétravail, 70 % des personnes interrogées se sentent bien soutenues par la technologie disponible et travaillent plus efficacement. Une sur deux souffre toutefois de l’isolement, ce qui peut expliquer que 46 % des sondés peinent à se motiver en télétravail.

Selon l’étude, les employés attendent en majorité de la part de leurs employeurs des offres de formation ou de formation continue. 58 % des personnes interrogées indiquent même que cet aspect a beaucoup gagné en importance. 39 % souhaitent explicitement des formations en ligne ou des ateliers virtuels inter-entreprises afin d’acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences. 

Informations complémentaires sur www.sharp.de

 

© shutterstock.com