Étude : les Allemands et les Français estiment que des modifications du système économique sont nécessaires

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Juillet 2021

La moitié des citoyens allemands, britanniques et américains estiment que des modifications du système économique sont nécessaires. Ils sont même 70 % en France, parmi lesquels 12 % réclament une refonte complète du système. C’est ce qui ressort d’une étude de l’institut de sondage PeW, menée auprès de 4 000 citoyens des quatre pays en novembre et décembre 2020.

La polarisation la plus importante se présente aux États-Unis : 12 % estiment que des réformes du système, même minimes, ne sont pas nécessaires, tandis que 10 % plaident pour un renversement de la situation. Malgré ce positionnement plutôt sceptique par rapport au système économique en vigueur et à la situation actuelle, la majorité des personnes interrogées reste optimiste par rapport à la possibilité d’augmenter son niveau de vie. Cette confiance est partagée par 72 % d’Allemands, 78 % d’Américains et 51 % de Français.

En Allemagne, les citoyens sont optimistes par rapport à leur situation économique

13 % des Allemands qualifient la situation économique actuelle de « très bonne » et 60 % de « bonne », soit trois quarts des personnes interrogées en Allemagne. Il s’agit du meilleur score de cette comparaison parmi les quatre pays. En France, seulement un quart des citoyens interrogés estiment qu’ils vont bien ou très bien, contre un tiers en Angleterre et tout juste la moitié aux Etats-Unis.

Les programmes de formations professionnelles de l’État très demandés

Les sondeurs d’opinion de PeW ont proposé de classer par importance différentes interventions politico-économiques. Les programmes de formations professionnelles de l’État, qui renforcent les aptitudes des travailleurs, arrivent en tête de liste. Environ 75 % des Anglais et 61 % des Allemands interrogés les considèrent comme très importants. La majorité considère également la construction publique comme prioritaire.

Pour les personnes interrogées, l’augmentation des aides sociales est moins cruciale, même si elle est considérée comme importante par 53 % des Anglais et 48 % des Allemands, mais seulement par 39 % des Français. En France, l’augmentation des impôts pour les plus riches n’est pas non plus considérée comme une grande priorité. L’assentiment pour un changement de répartition est bien plus élevé dans d’autres pays. Même aux États-Unis, 45 % estiment qu’un impôt pour les riches est très important, tandis que 47 % accordent une grande priorité à l’augmentation des aides sociales. En Angleterre, l’introduction d’un revenu de base sans condition est considérée comme très importante par 50 % des personnes, alors que dans les autres pays, seulement un tiers des personnes la considère comme importante.

Lien vers l’étude : :   https://www.pewresearch.org/fact-tank/2021/04/22/people-in-u-s-western-europe-differ-over-what-needs-more-fixing-their-nations-political-or-economic-system/

 

© shutterstock.com