L’industrie électrique maintient son rythme de croissance

Rubrique : Économie Auteurs : Dieter GLÄSENER / Jitka MENCL-GOUDIER

L’industrie électrique européenne représente aujourd’hui 16% du marché mondial. Selon les estimations de la Fédération allemande de l'industrie électrotechnique et électronique (ZVEI), elle devrait augmenter sa croissance de 3% cette année. À elle seule, la production allemande d’équipements électrotechniques et électroniques a augmenté d’environ 2% en 2017 pour atteindre une valeur de 122 milliards d’euros. L’Allemagne s’est ainsi imposée comme la cinquième plus grande industrie mondiale.

Un niveau d’exportations record

Après un exercice financier prospère en 2018, l’industrie électrique allemande poursuit son expansion. La production ne doit cependant augmenter que de 1% en données corrigées des prix durant l’année en cours. En 2019, la Fédération allemande de l'industrie électrotechnique et électronique (ZVEI) s’attend à des profits de 200 milliards d’euros. Selon ses déclarations, les exportations ont été particulièrement fortes et ont atteint, pour la cinquième année consécutive, des niveaux record en 2018. Jusqu’à fin novembre, 195,4 milliards d’euros de marchandises ont été exportées, soit une augmentation de 5,4% par rapport à l’année précédente. L’Europe a été destinataire des deux tiers des exportations, tandis que la Chine et les États-Unis restent les marchés individuels les plus importants.

La masse salariale de l’industrie électrique allemande la plus élevée depuis 22 ans

La demande constante d’équipements électroniques allemands crée beaucoup d’emplois dans le pays. Selon la Fédération allemande de l'industrie électrotechnique et électronique, durant la seule année 2018, le nombre d’employés dans le secteur électronique a augmenté d’environ 13 000 personnes passant à 880 870 en juillet 2018. Un tel niveau n’avait plus été atteint depuis septembre 2001.

La France, troisième plus grand marché électrique d‘Europe

La production de l’industrie électrique française a augmenté en moyenne de 1,7% par an ces dernières années. Après l’Allemagne et la Grande-Bretagne, la France a le troisième plus grand marché électrique d’Europe. Au niveau mondial, elle se situait en 2015 à la septième place avec un volume de 67,6 milliards d’euros. Entre 2014 et 2015, le marché français a augmenté de 6,3% contre 4,2% pour le marché global européen. Ce dynamisme s’est révélé en 2015, où le marché électrique en France a dépassé pour la première fois son niveau le plus élevé depuis 2000.

Même si la France n’est plus le principal client étranger de l’industrie électrique allemande, elle reste néanmoins le client le plus important de l’Europe. Au niveau mondial, la France se situe à la troisième place au classement des clients, derrière les États-Unis et la Chine. En 2017, l’industrie électrique allemande a livré à la France 12,9 milliards d’euros de marchandises, soit 7,6% de plus que l’année précédente.