L’attractivité de la France attire les investisseurs allemands

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Février 2020

Les investissements transfrontaliers valent la peine pour les grandes et les moyennes entreprises. Le nombre croissant d’entreprises allemandes sur le marché français confirme cette tendance. La France est toujours considérée comme un site d’investissement attractif. Selon les estimations de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et de l’Industrie et de l’agence Business France, environ 4 600 entreprises allemandes sont actuellement présentes en France et comptent plus de 310 000 employés. La Banque de France table, quant à elle, sur un stock de capital allemand estimé à 68,4 milliards d’euros.

L’Allemagne est le second investisseur direct en France

L’année 2018 a encore été marquée par les étroites interactions économiques entre la France et l’Allemagne. Avec 180 projets, l’Allemagne a été le second investisseur direct et créateur d’emplois, derrière les États-Unis et devant la Grande-Bretagne. Selon les données de Business France, les entreprises allemandes ont généré 3 618 emplois en France. Les investissements allemands ont représenté 14 % des projets d’investissement étrangers en France : 14 % dans le secteur du commerce, 10 % dans la mécanique et 9 % dans le secteur de l’énergie. Les investissements allemands se sont essentiellement concentrés sur les régions Ile-de-France (18 %), Auvergne-Rhône-Alpes (15 %) et Grand Est (14 %).

En 2018, la France s’est à nouveau positionnée comme un pays d’accueil phare pour les investissements créateurs d’emplois en provenance d’Allemagne. Les projets allemands ont ainsi représenté 40 % des projets globaux dans le secteur de l’énergie, 31 % dans le secteur du transport, 30 % dans le commerce et 26 % dans les secteurs de la construction de machines et d’installations ainsi que de la construction automobile.

La France présente un fort potentiel commercial pour les PME

Aujourd’hui, les entreprises allemandes trouvent en France des opportunités commerciales attractives dans des secteurs de croissance, tels que les sciences de la vie (technologie médicale, produits pharmaceutiques, biotechnologie), la technologie environnementale, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la microtechnologie et la nanotechnologie, ainsi que les services aux entreprises (conseil, engineering, services logiciels et informatiques). Les entreprises allemandes disposent d’une avance concurrentielle internationale dans ces domaines, qui offrent justement d’excellentes opportunités de marché en France.

Les dirigeants étrangers soulignent l’attractivité de la France

Le baromètre actuel de l’attractivité 2019 pour la France de Kantar pour Business France confirme l’attractivité de la France pour les investissements étrangers. Trois cents dirigeants d’Allemagne, de Grande-Bretagne et des États-Unis ont été sondés : 87 % estiment que le marché français est particulièrement attractif. Cela représente 13 % de plus qu’en 2016. La France demeure le second pays le plus attractif, derrière l’Allemagne et devant la Grande-Bretagne. Les dirigeants étrangers considèrent la France comme un site économique orienté vers l’avenir (86 %) et comme un pays qui promeut l’entreprenariat et présente un environnement juridique et fiscal stable (84 %).

En France, l’année 2020 démarre déjà sur les chapeaux de roues. Le gouvernement français a récemment confirmé 8 millions d’euros d’investissements étrangers dans les mois à venir.

© shutterstock.com