L’alternance, un pari gagnant

Rubrique : Société Auteurs : Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie (Alexandra Seidel-Lauer), Dauphine-PSL (Céline Lasnier), OFAJ (Florence Batonnier),  ProTandem (Solenn Crépeaux), UFA (Camille Barbier Saint-Hilaire)
Septembre 2021

« L’Alternance, un pari gagnant » : c’est avec ce slogan que les acteurs franco-allemands des formations professionnalisantes lancent une campagne de communication en faveur de la formation en alternance. La Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), ProTandem, l’Université franco-allemande (UFA) et l’Université Paris-Dauphine PSL, sont les co-auteurs de cette campagne. Tous entendent ainsi mettre l’accent sur les opportunités offertes aux jeunes Français et Allemands par les différents programmes de formation en alternance qu’ils proposent, dans un grand nombre de métiers et de filières professionnelles, et dans les deux pays.

La France et l’Allemagne se distinguent en effet par un réel développement de l’apprentissage et de la formation en alternance. En 2020, la France a ainsi passé pour la première fois le cap des 500 000 jeunes en apprentissage. En Allemagne, le pourcentage d’apprentis parmi les jeunes scolarisés dans le secondaire dépasse les 70 %, contre 10 % en France. Plus de 150 000 apprentis en France et plus de 100 000 en Allemagne sont inscrits dans l’enseignement supérieur.

Selon les données du ministère de l’Emploi, 70 % des jeunes Français en apprentissage trouvent un emploi dans les sept mois qui suivent leur formation. À titre d’exemple, la Chambre de Commerce Franco-Allemande enregistre, dans ses programmes de formation en alternance, un taux d’insertion dans l’emploi de 80 % dans les six mois suivant la certification.

Le taux d’emploi des jeunes est sensiblement plus élevé dans les pays où l’apprentissage est le plus développé, alors que le chômage des jeunes reste élevé en Europe : le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans atteignait en moyenne 20 % en 2020, avec de fortes disparités selon les pays (30 % en Grèce et en Espagne, 20 % en France, 8 % en Allemagne et aux Pays-Bas, selon les données d’Eurostat). La sortie progressive de la crise sanitaire va cependant entrainer une forte reprise économique en Europe, ce qui se traduit d’ores et déjà par une augmentation des postes vacants. Selon Eurostat, l’Europe comptait au premier trimestre 2021 près de 2,5 millions de postes vacants.

La campagne « L’alternance, un pari gagnant », les grands acteurs franco-allemands de la formation professionnelle veulent attirer l’attention des entreprises, des enseignants, des jeunes, des étudiants et de leurs familles sur les nombreuses opportunités offertes par les formations en alternance, qui ouvrent l’accès à des filières professionnelles et des métiers d’avenir dans les deux pays.

© shutterstock.com/frantic00