Allemagne : les femmes souhaitent plus rarement un poste de direction

Rubrique : Économie Auteur : Jitka MENCL-GOUDIER
Aout 2021

Dans les entreprises allemandes, le souhait d’un poste de direction recule chez les femmes.  Si en février 2019, une femme sur trois exprimait encore ce souhait, deux ans plus tard ce chiffre est tombé à une femme sur quatre comme le communiquait début juin le réseau "Initiative Chefsache". Deux fois par an, pour le compte de l’association, l’institut de sondage Civey mène une enquête en ligne sur les ambitions de carrière parmi les 5 000 employés. 

Baisse des ambitions de carrière

Conjointement, la confiance des participantes de pouvoir atteindre un jour une telle position a également diminué. En février 2019, environ 33,5 % avaient encore un avis relativement optimiste. Lors du récent sondage, cette part n’est plus que de 30,6 %.

Chez les hommes également, la part de ceux qui souhaitent accéder à un poste de direction a aussi diminué. En février 2019, pratiquement 42 % des employés masculins exprimaient encore un grand ou très grand intérêt pour une telle position. En avril, ils n’étaient plus qu’à peine 36 %. « Mais chez les employés masculins, cela semble plutôt être un effet à court terme », communique l’Initiative. Dans le dernier sondage, 44,6 % se sont dit confiants sur le fait d’effectivement obtenir une telle position. En février 2019, avec tout juste 44 %, leur part était juste un peu plus faible.

En ce qui concerne les promotions, les femmes ne se sentent pas traitées équitablement

Cette sensation de diminution de l’envie de faire carrière chez les femmes pourrait s’expliquer par le manque d’engagement de leur propre entreprise en faveur de la diversité. Selon cette étude, « plus de la moitié des employées en Allemagne ne se sentent pas traitées de manière équitable lors des promotions et des augmentations de salaires au travail ».  Cet avis a été partagé par 51 % des femmes et 40 % des hommes.

Informations complémentaires :

https://initiative-chefsache.de/umfrage-diversitaet-wird-im-eigenen-unternehmen-kaum-gefoerdert/

© shutterstock.com